Tremblement de ciel chez EADS

L’annonce la semaine passée d’une restructuration du groupe EADS et de milliers de suppressions d’emplois est un séisme de plus et pas simplement une réplique du grand tremblement de terre qui secoue nos pays. Car bien plus que les salariés EADS, on estime que 3000 emplois dans la sous-traitance en Midi Pyrénées pourraient disparaître. Cette fois, il s’agit d’un groupe en pleine forme, un des plus gros acteurs mondiaux dont la France détient encore des parts bien que désormais l’actionnariat du groupe soit beaucoup plus indépendant des états.

Lire la suite